samedi 24 novembre 2012

Namibie - Septembre 2012 - Carnet pratique


Quelques chiffres :
2 personnes
14 jours de voyage
7 braai (barbecue)
3112 kilomètres parcourus en voiture, dont la majorité sur des « gravel road »
Une quantité innombrable de zèbres, girafes, éléphants, oryx, et antilopes en tout genre (j’ai fini par arrêter de compter)
3 lions et 6 lionnes
4 guépards
3 léopards
2771 photos (une sélection de photo ci-dessous, et sur mon blog http://leblogdeghislaine.blogspot.fr/search/label/namibie)

Pourquoi la Namibie ?
Parce qu’après avoir vue les photos de Marie sur son site https://sites.google.com/site/sibellelaterrenamibie/home j’avais vraiment envie de voir moi aussi ces belles dunes de sable rouge avec ces beaux arbres morts qui se détachent sur le ciel bleu (il s’agit de Deadvlei)
Deadvlei

Et puis aussi parce que j’avais depuis longtemps envie d’aller à la rencontre des gros félins d’Afrique.
Léopard à Etosha

Alors un pays pouvant offrir à la fois de magnifiques paysages, et les attraits d’un safari, un pays sur dans lequel on pouvait circuler librement en individuel, pourquoi hésiter ?!

TO ou pas TO ?
J’ai choisi de faire appel à un Tour Opérateur pour l’organisation du voyage, et surtout pour les réservations, et je ne regrette pas ce choix.
A priori pas plus cher que si j’avais réservé moi-même les hébergements, le TO apporte 
- Son expertise du pays et des conseils sur le circuit que j’avais imaginé en m’inspirant des forums
- Le confort de n’avoir qu’un seul interlocuteur pour toutes les réservations (hébergements et voiture de location)
J’ai demandé un devis à Madiza et Tourmaline Safaris, deux agences qui m’avaient été recommandées. J’ai choisie, un peu au hasard et au feeling, Tourmaline.
Excellente réactivité de mon contact tout au long de la préparation du voyage, beaucoup de conseils me permettant d’ajuster l’itinéraire initial, réponses à toutes mes questions.
Excellent accueil à l’arrivée en Namibie, briefing sur l’utilisation du 4x4 avec tente sur le toit, explication du circuit étape par étape.
Excellent carnet de route, décrivant chaque étape, avec conseils au jour le jour, carnet de vouchers pour les hébergements, documents très intéressant sur la Namibie (histoire politique, géologique, vie dans le désert, peuple Himba…)

Quelle voiture, quels hébergements ?
Nous avions décidé de camper, afin de profiter des levers et couchers du soleil, et d’être au plus proche de la nature.
Comme nous changions de lieu tous les soirs, la tente sur le toit du 4x4 est idéale. Après un premier jour où on tâtonne un peu, on prend très rapidement le coup de main pour la déplier et la replier.
La voiture était louée par Africa 4x4 Rental. Aucun problème, très bon accueil, aucune crevaison, matériel très complet dans le coffre (couvert, assiettes…., sacs de couchages et oreillers, réfrigérateur…)
Nous avons aussi dormi quelques nuits en lodge, le premier soir (pour se remettre de la nuit passée dans l’avion), le dernier soir, et 2 nuits au milieu du séjour pour couper un peu.
C’est bien de rester au moins une fois 2 nuits au même endroit, ça permet de pouvoir faire laver son linge, et ainsi de n’emporter que le minimum.
Nous n’avons eu aucun problème avec la voiture, ni crevaison, ni pare-brise abîmé  Mais attention, les routes sont traîtres  il faut être très attentif quand on conduit. Nous avons croisés un couple de français qui a crevé en roulant sur une épine d’acacia, ils ne pouvaient pas l’éviter.
A priori, les pneus ont une durée de vie d’environ 3000 km sur ce genre de route. Nous avions des pneus neuf au départ, mais bien abîmé après notre circuit. Un couple croisé à Windhoek nous a dit avoir crevé parce que l’un de leur pneu avait déjà bien vécu quand ils ont loué la voiture.

Quel guide, quelle carte ?
Les sites www.voyageforum.com et www.routard.com/forum/namibie/174.htm (un grand merci à tous les intervenants passionnés par la Namibie qui m’ont bien aidé à peaufiner mon itinéraire).
J’ai imprimé et emporté les carnets de voyages de Pimprenell et Nancy (voyageforum).
Nous avons acheté le Petit Futé, qui nous a servi pour préparer le voyage, et pour la section « histoire du pays », mais qui nous a très peu servi sur place.
Les documents fournis par Tourmaline sont suffisants durant le voyage.
Tourmaline fourni aussi une excellent carte routière (toutes les routes y sont, ainsi que les stations-services, le plan de Windhoek, celui de Swakopmund, et celui d’Etosha).
Nous avons acheté une carte d’Etosha plus détaillé (avec des pages représentant chaque animal) dans une boutique à Swakopmund.
Et surtout, le livre qui ne nous a pas quittés du voyage : « Compagnon de Safari » de Caroline Oriol. Livre très détaillé, très bien écrit, sur la faune namibienne. Je le recommande chaudement ! On peut le commander (il est envoyé depuis la France) ici : http://guide-faune.voyage-namibie.fr/
kit safari

Quel matériel photo ?
Nous avions 2 appareils photos :
- Un compact : Panasonic Lumix TZ7
- Un reflex : Canon EOS 500 D avec 2 objectifs, Sigma 17-70mm f/2,8-4,5 DC MACRO et TAMRON  70-300mm SP f/4-5.6 Di VC USD. Le 70-300 a été très utile pour photographier les animaux. 
Pour les photos de nuit aux points d'eau éclairés d'Etosha, un trépied aurait été vraiment utile. Nous avions le gorillapod, mais il ne supporte pas le point de mon téléobjectif. Je n'ai pas pris le trépied pour éviter de m'encombrer outre mesure, mais si un jour je retourne en Namibie, il sera dans ma valise. Le gorillapod a par contre été très utile pour le compact la nuit.


Quelle compagnie aérienne ?
Nous avions le choix entre une escale à Francfort, et une escale à Johannesburg.
Nous avons choisi l’escale à Francfort, en voyageant sur Air Namibia, pour deux raisons :
- J’avais lu qu’il y a souvent des bagages qui se perdent lors de l’escale à Johannesburg
- Et surtout le vol sur Air Namibia nous permet d’arriver à Windhoek à 5h du matin, et de repartir à 21, ce qui nous fait gagner deux jours de voyages sur place !
Le vol Paris – Frankfort s’est effectué sur Air France.
Nous n’avons pas eu besoin de récupérer nos bagages à Frankfort, ils étaient enregistrés jusqu’à Windhoek.
Air France donne de grands sacs en plastique pour protéger les sacs à dos, pas Air Namibia. Du coup, arrivés à Windhoek, nous avons gardé ces sacs plastiques qui nous ont ainsi servis à retour.

Qu’est-ce qu’on met dans sa valise ? On achète quoi sur place ?
On peut acheter quasiment tout sur place arrivé à Windhoek.
Nous aimons randonner et nous campions, la liste est faite en conséquence.

A ne pas oublier dans sa valise :
- Une paire de jumelle par personne
- Une bonne carte mémoire pour chaque appareil photo
- 2 batteries par appareil photos
- Une lampe frontale par personne
- De la crème solaire, lunettes, chapeau, stick à lèvres (l’air est très sec), crème hydratante après solaire…
- Bétadine, pansements anti ampoule…
- Chaussures de rando 
- Polaire pour le soir
- Eponge et torchon pour la vaisselle
- Taies d’oreiller pour les oreillers fournis avec la voiture
- Sacs de couchage (même s’il y en avait dans la voiture, vu le froid la nuit, on était bien content d’avoir 2 sacs de couchage chacun !)
- Sac à viande (plus agréable que de dormir direct dans le sac de couchage, et ça permet de gagner 1 degrés supplémentaire)
- Des sacs congélation avec zip pour protéger les appareils électroniques de la poussière

A acheter en arrivant à Windhoek :
- De l’eau (en bouteilles, et en bonbonnes de 5 litres)
- De quoi manger au petit déjeuner : pain, café, thé, nutella, confiture, jus d’orange, céréales… il y a du choix
- De quoi manger en pique-nique : pain, fromage (cheddar), salami, œufs, tomates, carottes, thon, maïs, bananes, pommes, biscuits, briquettes de jus de fruit…. Là encore, il y a le choix.
- De quoi manger le soir : bois (1 sac fait entre 1 et 2 soirs), allume-feu (pas besoin de charbon), viandes, pommes de terre (et papier d’alu pour les faire cuire dans la braise), cheddar, œufs, carottes, fruits (ou fruits au sirop), chips…
Un petit article sur nos repas en Namibie se trouve ici : http://leblogdeghislaine.blogspot.fr/2012/11/on-mange-quoi-en-namibie.html
- Sopalin
- 1 rouleau de papier toilettes (il y en a dans quasiment tous les campings)
- Adaptateurs pour les prises électriques
- Sacs poubelles (bien que ce ne soit pas trop utiles, on utilisait les sacs des courses comme poubelle)
- Liquide vaisselle 
Nous avons fait des grosses courses à Windhoek le premier jour, et ensuite on s’est ravitaillé (produits frais, eau et bois principalement) à Mariental, à l’épicerie de Sesriem, à Solitaire, à Swakopmund et à Outjo.

Et ça coûte combien tout ça ?
Les prix indiqués sont pour 2 personnes, et sont les prix de septembre 2012.
Tourmaline Safaris (Hébergements, activités avec les lodges, voiture de location) : 35 574 N$ (à payer en 2 fois : 10 311 N$ pour lancer les réservations, et le reste 40 jours avant le départ)
Avion Air Namibia : 2372,88 euros (taxes comprises)
Argent liquide (courses, essence, restaurants, activité non réservées avec Tourmaline, pourboire, entrées dans les parcs, souvenirs…) : 10 000 N$
Attention, le distributeur de l’aéroport ne permet de retirer que 2000 N$, c’est très peu. A Swakopmund, il permet de retirer 3000 N$, c’est un peu mieux. Bref, heureusement que j’avais changé des euros pour l’équivalent de 5000 N$ en France avant le départ.
Attention bis : dans les guichet de la Bank of Windhoek la visa passait bien, mais pas la mastercard.

Quel itinéraire ?
Oui il serait temps d’en parler !
Nous avons choisi de commencer par les dunes, et de finir par Etosha, pour aller crescendo sur les animaux !
Voici les grandes lignes de notre itinéraire, avec parfois nos avis ou conseils. 

31 aout 2012 
- vol Paris- Windhoek, via Frankfort

1er septembre 2012 
- Arrivée à Windhoek
L'aéroport de Windhoek au petit matin
- Accueil par le loueur de voiture pour nous rendre à l’agence de location à Windhoek
- Accueil par Joseph de Tourmaline qui nous briefe sur la voiture, l’itinéraire…
- Route vers le sud (direction Mariental)
-      Pique-nique au Tropique

- Diner et nuit au Bagatelle Kalahari Game Ranch en Dune Chalet (vue imprenable sur le Kalahari !)

2 septembre 
- Petit déjeuner au Bagatelle Kalahari
- Cheetah Viewing au Bagatelle Kalahari (3 guépards orphelins ont été recueillis par le ranch, on peut, accompagnés bien sûr, entrer dans leur grand enclos pour les voir de près)
Guépard
- Courses à Mariental
- Route pour Sesriem
- Déjeuner et achat de souvenirs au restaurant-boutique-camping à Maltahohe (Oahera Craft & Tradition Center http://www.oaheraart.com/ ). Brian, le propriétaire, parle très bien français.
- Dune Elim au coucher du soleil
Vue depuis la Dune Elim
- Nuit au camping NWR Sesriem (lumière et électricité à chaque emplacement)
notre premier braai
3 septembre 
- Lever tôt, départ environ 30 minutes après l’ouverture du parc pour éviter le rush matinal et surtout profiter de la route sous la belle lumière du soleil levant
le soleil se lève sur Sesriem
- Navette pour Deadvlei
- Deadvlei (par la dune sur le côté gauche, on est donc arrivés dans le vlei, après l’avoir surplombé, par le « fond »)


- Navette pour Sossusvlei
- Ascension de la dune à droit de Sossusvlei pour une vue extraordinaire
- Pique-nique sous un arbre devant l’étendue d’eau (au fond du vlei)

- Navette pour le parking
- Dune 45 (il est dommage qu’on ne dormait pas une 2eme nuit au camping dans le parc, on a vu le coucher de soleil depuis la route et pas depuis la dune)

- Installation au camping Sossus Oasis (très sympa, lumière, électricité, douche et wc privés)
- Diner au Sossus Lodge (excellent buffet, en plus il y en a pour vraiment tous les goûts !)

4 septembre 
- Lever tôt (je vais arrêter de l’écrire, on s’est toujours levé tôt…)
- Courses à l’épicerie de Sesriem
- Départ pour le Naukluft
- Randonnée Olive Trail

Nous avons vu pas mal de fleurs dans le Naukluft, les photos sont ici : http://leblogdeghislaine.blogspot.fr/2012/11/cest-le-printemps.html
- Nuit au camping NWR Naukluft (ni lumière, ni électricité, douches et sanitaires communs, mais très propres)

5 septembre 
- Arrêt à Solitaire dans la matinée pour faire un peu de courses, déguster l’excellent appfelstruddel, et acheter des gâteaux à emporter (arrêt très sympa)

- Gecko Camp : notre coup de cœur du voyage côté camping ! Emplacement en haut d’une colline (Eagle Camp) sans personnes d’autres que nous, le monde entier pour nous tout seul, toilettes avec une vue imprenable, douche (avec l’eau qui chauffe au feu de bois grâce au « donkey », sorte de chaudière) sous le ciel bleu… Franchement génial ! Mais beaucoup de vent la nuit. Et pas d’électricité.

6 septembre :
- Longue route jusqu’à Walvis Bay (arrêt pour voir les flamants)
- Puis route pour Swakopmund
- Déjeuner au Deli Fish (très bon fish ‘n chips)
- Courses au supermarché
- Balade dans la ville et sur la plage
- Diner au restaurant Tug (dans un ancien bateau, excellent ! Il faut réserver)
- Nuit à l’hôtel The Stiltz (bungalow très agréable, avec matelas chauffant !)

7 septembre
- Petit déjeuner au Stiltz
- Route pour Uis
- Pique-nique avec des amis qui « tournaient » dans  l’autre sens, échange d’informations sur Etosha et Sesriem
- Après-midi et nuit au Aabadi Camp (pas d’électricité, douche (avec « donkey ») et sanitaire commun, pas de papier toilette) Mais terrasse pour prendre un verre en regardant le coucher du soleil avec Fluffy le chat sur les genoux très agréable !

Toutes les photos de félins sur le blog de mes chats : http://leschatsdeghislaine.blogspot.fr/2012/11/les-chats-de-namibie.html


8 septembre
- Twyfelfontein : j’ai beaucoup aimé ces pétroglyphes, ça donne une petite idée de comment vivaient les gens qui les ont gravés

- Organ Pipes : j’ai trouvé ces formation géologiques vraiment sympa, et puis c’est juste à côté de Twyfelfontein, alors pourquoi s’en priver

- Montagne Brulée : paysage lunaire, qui nous rappelle l’Etna par certains côtés, étonnant

- Forêt Pétrifié : voir ces arbres gigantesques qui datent qui vivaient sur Gondwana, à l’époque où l’Amérique Latine et l’Afrique ne faisaient qu’un, ça m’impressionne vraiment !! Attention, il y a beaucoup de forêts pétrifiées « privées », avec panneaux peints à la main. Nous avons été à la forêt pétrifiée « officielle ». La guide, Susanna, était vraiment intéressante.

- Fin d’après-midi, diner, et nuit au Huab Lodge. Superbe hébergement, très agréable, très convivial. J’ai adoré.

9 septembre 
- Marche matinale avec le guide du Huab Lodge

- Petit déjeuner (découverte du milipop, sorte de polenta/porridge namibienne qu’on peut manger sucrée ou salée)
- Nature Drive avec le guide qui nous donne beaucoup d’info sur la région, les plantes, les animaux…
- Sundowner (apéro au milieu de nulle part au coucher du soleil) toujours avec le guide
- Diner et nuit au Huab Lodge

10 septembre
- Petit déjeuner au Huab Lodge
- Route vers Etosha
- Courses à Outjo (en allant à la boucherie conseillée par le Huab Lodge, très bonne viande, et au supermarché juste à côté)
- Arrivée à Etosha, nos premières girafes !
- Installation au camping de Okaukuejo
- Fin d’après-midi et soirée au point d’eau illuminé (girafes, zèbres des plaines, oryx, springboks, chacals, éléphants, rhinocéros noirs…)

Les photos des animaux croisés durant le voyage (à Etosha pendant le safari, mais aussi tout au long du voyage) sont ici : http://leblogdeghislaine.blogspot.fr/2012/11/un-safari-reussi.html
Et il ne faut pas oublier les oiseaux, très nombreux eux aussi ! http://leblogdeghislaine.blogspot.fr/2012/11/un-safari-reussi.html

11 septembre
- Etre réveillée à 4h30 du matin par les rugissements d’un lion, ça n’a pas de prix !
- Hyène croisée sur la route en quittant Okaukuejo !
- Découverte de bubales à Olinfantsbad, et d’impala à face noire à Aus
- 4 lionnes non loin d’Okaukuejo, qui dorment sous des buissons
- Point d’orgue à 14h à Nebrowni : Eléphants, zèbres, oryx, springboks, autruches, et tout ça en quantité phénoménale à 2 pas de notre voiture !
- Installation à Halali, Braai au coucher du soleil
- Point d’eau d’Halali de nuit : scène de ménage des rhinos noirs, 2 lionnes qui viennent boire, séquence émotion !

12 septembre
- Le pan d’Etosha, grande étendue vide, est impressionnant. En chemin on croise raphicères, koudous et éléphants
- En direction d’Okerfontein, 2 girafes, un troupeau de springboks assez tendus et… un lion mâle qui fait la sieste sous un arbre !
- Un peu plus loin quelques voitures arrêtées, on nous fait signe de regarder en l’air et on découvre… un léopard, dans un arbre, juste au bord de la piste ! Grandiose !
- Au point d’eau de Chudop (13h30): 1 hyène, 2 lions, et beaucoup beaucoup  d’herbivores un peu tendus (les zèbres montent la garde)
- En arrivant vers Namutoni, 2eme léopard de la journée ! On devrait jouer au loto nous.
- Pique-nique, douche, barbecue à Namutoni en compagnie des mangues rayées et du phacochère. On n’ira pas au point d’eau, on est crevé et demain il faut (encore) se lever tôt

13 septembre
- 1 hyène est direction de Klein Okevi
- Quelques girafes et chacals à Chudop
- Des dik-dik sur la route pour quitter Etosha
- Route vers Okonjima pour un court séjour à la Fondation Africat (au lodge Bush Camp)
- Déjeuner au lodge
- Cheetah tracking avec 2 guides. Le guépard, recueillie orpheline (sa mère a été tuée par un fermier) est remis à la vie sauvage dans la réserve d’Africat. Elle a un collier émetteur, mais pas facile de la trouvée. On finit par s’approcher à pied. Quelle émotion de se retrouver, sans la protection de la voiture, à 2 mètres d’un guépard ! Qu’elle est belle…
- Diner au lodge
- Départ de nuit avec le guide pour observer les porcs-épics et un ratel
- Nuit au lodge

14 septembre
- Petit dej léger au lodge
- Leopard tracking : encore plus dur à trouver que le guépard la veille, le léopard est un grand timide. On finit par rencontrer MJ, femelle léopard de 13 ans née dans la réserve en train de patiemment attendre qu’un phacochère sorte de son terrier pour en faire son petit déjeuner ! Elle est magnifique !
- Brunch au lodge
- Route vers Windhoek
- Arrêt pique-nique sur une aire après Okahandja, on donne le reste de nos courses (1 paquet de chips, l’éponge et le liquide vaisselle, quelques bouteilles d’eau…) à une famille Namibienne qui s’est arrêtée pour pique-niquer au même endroit.
- Retour à Windhoek, pour rendre la voiture.
- Le loueur de voiture nous ramène à l’aéroport à 17h
- On attend patiemment notre vol à 21h en regardant le dernier coucher de soleil des vacances et en dépensant nos derniers dollars namibiens.


15 septembre

- Arrivée à Frankfort
- Petit déjeuner à l’aéroport
- Vol pour Paris
- Retour chez nous

Et nos chats dans tout ça ?
Pendant que nous observions leurs cousins africains, qu’ont donc fait nos deux chats domestiques ?
Ils sont restés dans l’appartement à Paris, et nous avons fait appel à KeepCat http://keepcat.fr/ qui est passée tous les jours pour s’occuper d’eux pendant une heure. Ils ont aussi passés de bonnes vacances !

4 commentaires:

Serge Rubio a dit…

Bonjour! Une nostalgie irrépressible m’a amené à ce besoin de recherche de blog sur la Namibie. Je vous remercie pour toutes ces belles choses. Je suis allé en Namibie en 2005 pour un voyage qui ressemble en partie fort au vôtre (j’ai plus tourné dans le Kaokoland). Je suis revenu en 2007 : Botswana (Kalahari/Okavango) puis, par la bande de Caprivi, retour vers ce Kaokoland qui m’attire tant (itinéraire plus profond et plus cassant cette fois-ci : Otjihaa pass, Van Zyl’s pass) enfin route vers Windhoek par Etosha : que de changements en deux ans !
Je n’ai ni site ni blog, j’ai choisi d’écrire un roman (fille de l’Okavango/Serge Rubio) dans lequel les descriptions géographiques (notamment le Kaokoland avec itinéraire et points gps) sont inspirées de mon vécu. Merci encore pour ce blog qui m’a permis, devant mon écran, un beau moment d’évasion. Belle vie et beaux voyages à venir!

Serge

Ghislaine a dit…

Bonjour Serge,
Merci pour votre message.
Vos voyages ont du être magnifiques, et je comprends sans peine que la Namibie soit source d'inspiration ! Votre roman est il sorti en librairie ? Je jetterai un coup d'oeil, ça m'intéresse !
Belle vie à vous, et merci encore d'avoir fait escale sur mon blog !
Ghislaine

Anonyme a dit…

Bonjour,
je me permets de vous demander par quel biais vous avez réservé
vos billets d'avion.
Je me demande s'il vaut mieux acheter sur expédia ou directement sur
air Namibia
Merci pour votre réponse

Ghislaine a dit…

Bonsoir
Je réserve toujours mes billets d'avion directement sur le site de la compagnie. Ainsi, s'il y a un problème, il n'y a pas d'intermédiaire et c'est plus facile à gérer. De plus, c'est souvent un peu moins cher.
N'hésitez pas si vous avez d'autres questions !